Paramedic Services - Image of ambulance

Author Site Reviewresults

La paramédecine communautaire pour les soins de longue durée (PCSLD) - Rapport d’émission - 28 janvier 2021

Rapport à : Manitoulin-Sudbury District Services Board
De : Paul Myre, Chef (A) Services paramédicaux

Date : 28 janvier 2021

Re : La paramédecine communautaire pour les soins de longue durée (PCSLD) - Rapport d’émission
 

But de l’objectif

Fournir à la Commission de l’information sur une possibilité de financement de trois ans pour la paramédecine communautaire financée par le ministère des Soins de longue durée.
 

Arrière-plan

Le gouvernement de l’Ontario accélère l’expansion de ses programmes de paramédecine communautaire en investissant 14,5 millions de dollars au cours de l’exercice pour soutenir un plus grand nombre de collectivités. Le ministère des Soins de longue durée a invité 29 autres collectivités ayant déjà financé le ministère de la Santé ou les programmes de paramédecine communautaire financés par le ministère de la Santé de l’Ontario à exprimer leur intérêt à recevoir des fonds pour la mise en œuvre du PCSLD à compter de l’exercice 2021-2022. Les collectivités intéressées à agir rapidement pour mettre en œuvre le programme ont été invitées à soumettre un budget et un plan de mise en œuvre si elles répondent aux critères suivants :

  • Les programmes actuels de PC peuvent être élargis rapidement pour répondre aux besoins de la population cible liée aux soins de longue durée.
  • Santé Ontario a signé la proposition et s’est engagé à maximiser les ressources locales plutôt que de remplacer ou de reproduire les ressources existantes ou nouvelles d’autres programmes du PC.
  • Il existe une capacité paramédicale communautaire locale, particulièrement des ambulanciers paramédicaux formés, sans risque pour les services médicaux d’urgence.
     

Paramédecine communautaire pour les soins de longue durée (PCSLD)

Le secteur des soins de longue durée est confronté à des pressions croissantes sur la capacité. En août 2020, la liste d’attente pour accéder à un lit comptait plus de 38 000 personnes. La pandémie de COVID-19 a exacerbé ce défi de capacité. On estime qu’il y a eu une réduction d’environ 6 000 lits en raison de la mise en œuvre des protocoles COVID-19 par les foyers de soins de longue durée, comme la restriction des admissions dans plusieurs chambres à coucher et la création d’espaces d’isolement. L’objectif du cadre du PCSLD est d’aider à répondre aux besoins en aidant les personnes à rester en sécurité dans leur propre maison le plus longtemps possible, tout en offrant une « tranquillité d’esprit » aux aidants naturels. Pour ce faire, il recevra des soins préventifs et adaptés, comme des visites à domicile et la surveillance à distance des patients. Ce programme financé à 100 % par la province sera axé exclusivement sur les aînés de trois catégories d’admissibilité :

  • Les personnes sur la liste d’attente pour les soins de longue durée
  • les personnes qui ont été jugées admissibles aux soins de longue durée par un coordonnateur des soins de santé de l’Ontario (mais qui ne sont pas encore sur la liste d’attente); et,
  • Ceux qui seront bientôt admissibles aux soins de longue durée. 

Le PCSLD est fondé sur quatre principes directeurs :

  1. Accessible : Accès 24 heures sur 24, 7 jours sur 7 aux services paramédicaux communautaires pour les interventions non urgents à domicile et le soutien à la navigation du système de santé.
  2. Réactif : Réponse rapide, flexible, proactive et centrée sur le patientà l’évolution des circonstances ou des conditions médicales et, si nécessaire, connexion au bon fournisseur de soins de santé au bon moment afin d’éviter l’escalade et la crise.
  3. Proactif : Surveillance systématique, régulière à distance ou à domicile pour prévenir les incidents d’urgence ou l’escalade des conditions médicales.
  4. Sécuritaire : Certaines procédures et traitements diagnostiques peuvent être fournis à la maison et, au besoin, sous la surveillance médicale appropriée.
     

Conclusion de l’accord

Le 7janvier 2021, les Services paramédicaux ont soumis notre modèle de budget et notre plan de mise en œuvre en fonctiond’une affectation de fonds théorique d’un million de dollars par année ou de 250 000 $ par trimestre. Si nous réussissons à obtenir ce financement, nous devrions être pleinement opérationnels pour l’exercice 2021-2022.

Si le financement de trois ans est approuvé, le personnel élaborera un plan qui comprendra des profils de dotation pour ce projet de trois ans limité dans le temps.